Agenda

février 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Aucune image
Salle des Délices, Route de Colovrex 18, 1218 Grand-Saconnex
Assemblée générale 2017 du Norton Sport Club Genève, et soirée annuelle du club!
Date :  10 02 2018
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

identification

Statistiques

Visiteurs
151
Articles
138
Liens internet
15
NORTON SPORT-CLUB GENEVE
Norton Sport-Club Genève
Norton Sport-Club Genève
 
 
 
 

Résultat 2016 à Albi Sébastien Fraga

Cliquer le lien

Résultat 2016 à Carole Sébastien Fraga

Cliquer sur ce lien

Résultat 2016 Pau-Arnos Sébastien Fraga

Cliquez sur le lien

Résultat 2016 Magny-Cours Sébastien Fraga

 

team sf


Magny-Cours 1 – 3 juillet 2016


En arrivant à Magny-Cours j’étais content puisque je connaissais déjà ce circuit et je l’aime bien. magny-cours


Essais libres :


Le vendredi matin nous partons pour la FP1. Après mon premier run, j’ai vu que tous les pilotes avaient du  mal à rouler vite à cause du manque de grip. On a donc essayé un réglage  avant de repartir pour le 2 ème run. Malheureusement mon radiateur se  perce, je rentre au box et là toute mon équipe s’est mise sur la moto pour  que je puisse repartir, ce que j’ai pu faire puisque ils ont réparé la moto  en seulement 15 min. Je repars en piste mais, pas de chance, dans mon  tour de lancement il y a eu un drapeau rouge ce qui a mis fin à la session.  En FP2 la session s’est bien passée, on a pu continuer à chercher les bons  réglages et je termine cette séance à la 3 ème place Pirelli.

magny-cours 1


Essais qualificatifs :


 Le samedi matin nous nous élançons pour la QP1. Je me sentais    bien sur la  moto et j’ai réussi à améliorer mon chrono dès le 2 ème tour lancé. Mais  mon radiateur s’est repercé et le temps qu’ils réparent à nouveau la moto  et que je reparte j’ai n’ai eu qu’un seul tour lancé, où je n’ai pas pu  améliorer. Je pars donc 5 ème Pirelli (18 ème général) pour la 1 ère la course.

Pour la QP2, nous sommes partis avec des pneus usés en début de  séance et je me sentais bien puisque j’ai amélioré mon chrono assez rapidement. Je suis rentré aux stands pour passer un pneu neuf à l’arrière  et j’ai réussi à faire un chrono de 1’46’’222 ce qui me place 2 ème Pirelli  avec seulement 0.037 sec d’avance sur le 3 ème .

magny-cours 2


Les courses :


Pour la première course je partais  donc 5 ème Pirelli (18 ème général). A la  fin du premier tour, j’ai réussi à  conserver ma place et j’avais en point  de mire le 3 ème Pirelli qui était 3 places  devant moi. Je me suis craché dans les  mains pour revenir et en seulement 4  tours j’avais réussi à remonter et  passer 3 ème Pirelli. Malheureusement, au début du 5 ème tour, le  moteur de ma moto se coupe d’un coup, ce qui m’oblige à me mettre  sur le côté et à abandonner.  En rentrant mes mécanos ont tout de suite démonté la moto pour  voir d’où le problème venait et il s’est avéré que c’est une pièce qui  normalement ne casse jamais : la chaîne de distribution.  Mes mécanos et même celui de Peter ont travaillé sur la moto  d’arrache-pied de 10h45 à 15h00 afin que je puisse prendre le départ  de la 2 ème course à 15h30.


Pour la 2 ème je pars donc 2 ème Pirelli (11 général). Au  départ, le 3 ème Pirelli réussit à me dépasser, ainsi qu’un  pilote en Supersport. Nous nous sommes dépassés à  plusieurs reprises avec ce dernier, ce qui nous a  ralentis. Cela a profité au pilote Pirelli devant nous qui a  pris plusieurs secondes d’avance. Ayant moi-même 5  sec d’avance sur le 4 ème j’ai arrêté d’essayer de passer le  Supersport et je me suis calqué derrière lui pour ne pas  prendre trop de risque et éviter la chute. N’ayant pas  marqué de points à la 1 ère course, il était important que  je termine cette course. Comme le dit le dicton « le  malheur des uns fait le bonheur des autres »... En effet,  Clément Stoll (qui avait fait un week-end parfait jusque-là) a eu un problème mécanique. Je prends donc la  2 ème place et fini la course prudemment. Grâce à cette 2 ème place je limite la casse au classement général  puisque je suis 5 ème , mais à seulement 7 points du 3 ème .

magny-cours 3

A l’issue de ce week-end je tiens à remercier énormément tout le team, en particulier les mécanos Florian,  Jordan, Charly et Anne, d’avoir travaillé comme des fous tout le week-end et toujours dans la bonne  humeur, à qui je dédie ce podium.  Je tiens aussi à dédier ce podium à Miguel Guimaraes qui perdait la vie, il y a exactement dix ans, sur ce  circuit.

 

Résultat Donington 2016 Bryan Leu

Championnat du monde STK1000

Donington Park

bryan uk

Chers sponsors, chers partenaires,

C’est avec une grande joie que j’ai reçu l’autorisation d’aller courir sur le circuit de Donington Park en Angleterre le weekend dernier. Notre mécanicien a monté tout le matériel nécessaire et la moto par la route mercredi, nous avons pu avec mon père nous y rendre en avion ! Une première pour nous depuis nos débuts en compétition motocycliste. Cela change vraiment la vie, nous n’étions pas fatigués par le trajet, moins stressés et j’en passe.

Nous sommes arrivés vers 15h le jeudi sur le circuit. Nous avons effectué rapidement les contrôles administratif et technique afin d’avoir un maximum de temps pour effectuer le tour du circuit à pied. C’est une fois encore un nouveau tracé pour moi, que je devrais apprendre rapidement. C’est une piste vallonnée avec de beaux virages rapides sur la première partie du circuit puis des virages plus serrés, parfois en aveugles sur la fin, mais qui m’ont beaucoup plu.

Le vendredi était composé de deux séances d’essais libres de 45 minutes.

Une chose rare était le beau temps que nous avons eu! Lors de la première, le but était clairement de découvrir le tracé. Je me suis bien mis en jambe et j’ai bouclé 19 tours. Je termine la première séance en 23ème position, ce qui est un bon début !

Pour la seconde séance, nous avons fait des ajustements sur la moto afin de me permettre de trouver un peu plus de grip à l’arrière lors des accélérations. J’améliore mon chrono, mais les autres aussi ! Je me sens mieux sur la moto mais je souffre sur les phases de freinages, la moto n’est pas stable et cela ne me permet pas de freiner vraiment fort. Je termine en 27ème position.

Le samedi, la seule séance au programme est la qualification, d’une durée de 30 minutes. Nous décidons de partir avec un pneu usé pour quelques tours puis de passer par la pit-lane pour mettre un pneu neuf arrière. La moto fonctionne bien, mais je commets une petite erreur en passant sur un raccord de bitume et je perds l’avant dans le dernier virage. Heureusement la moto n’a qu’un cale pied cassé et je peux immédiatement rentrer dans la pit lane afin de changer le cale pied et changer le pneu neuf. Mon père à du courir chercher la pièce de rechange pendant que mon mécano changeait la roue arrière, c’était sport !!

Malgré cette perturbation, je peux repartir pour 13 minutes. Je perds énormément de temps dans les derniers secteurs du circuit où se trouvent les plus gros freinages…

Je n’arrive pas à palier à se problème de stabilité qui ne me met pas en confiance. J’améliore mon chrono dans le dernier tour mais termine en 30ème position.

Une fois la télémétrie analysée, nous décidons de changer le ressort et les réglages de l’amortisseur arrière et les paramétrages du frein moteur afin de nous rendre compte si nous sommes dans la bonne direction car il ne reste plus qu’un warm up de 15 minutes avant la course !

bryan uk1

Le Warm up se passe bien, je me sens plus à l’aise sur la moto bien que ce ne soit pas encore idéal. Nous sommes dans la bonne direction. Nous décidons encore de travailler pour la course et de changer les settings de la fourche et d’améliorer encore le frein moteur. Normalement, on ne change

pas de réglages avant la course car cela peut être à double tranchant, mais nous sommes là pour travailler et c’est pour cela qu’il faut essayer des solutions.

Dimanche 13h15, c’est l’heure de la course. Je suis étonnamment détendu mais surtout impatient d’en découdre. Les feux rouges ne se sont pas allumés très longtemps et une fois éteints je réalise un départ correct mais voilà déjà 2 motos tombées au milieu de la ligne droite, il a fallu éviter les motos et les pilotes et se frayer un chemin ! J'ai perdu pas mal de temps et me retrouve coincé au premier virage. Vers la fin du premier tour encore deux pilotes chutent dans une chicane et mettent du gravier partout sur la piste, c'était vraiment chaud !!

Au fur et à mesure des tours je prends mon rythme et occupe la 21ème position. Nous sommes un groupe de trois pilotes serrés et en bagarre et pas loin du groupe de devant. Je me fais dépasser dans le dernier tour et franchis la ligne en 22ème position à seulement 2 secondes de la 18ème place ! J'ai pris beaucoup de plaisir pendant la course, j’ai amélioré mon chrono et je progresse dans la bonne direction ! Beaucoup reste à faire mais pour une première en Angleterre cela s'est vraiment bien passé (hormis la petite chute des qualifications).

J’acquière un maximum d’expérience et je me réjouis d’aller rouler avec ces pilotes sur un circuit que je connais !

Je tiens à remercier mon mécano qui a fait un super boulot ce weekend sur la moto, mon papa qui a fait le déplacement avec moi, mes sponsors, partenaires, ma famille, ma chérie et toutes les personnes qui me suivaient via le live timing et pour tous les messages de soutien ! Je ne lâche rien ! Gazz #19

 

Bryan LEU.

Résultat Ledenon 2016 Sébastien Fraga

team sf

 

 

Lédenon – 27-29 mai 2016

Week-end compliqué :

A cause d’un examen d’allemand de Maturité professionnelle, j’ai malheureusement manqué la 1ère séance libre du vendredi matin. Nous sommes arrivés une heure avant la 2 ème séance libre. Juste le temps de me changer et de monter sur la moto. Du coup, le feeling de cette « première » séance dans la fosse aux lions n’était pas top pour moi. J’espérais que le feeling reviendrait pour les qualifications du lendemain.

ledenon

Les qualifications :

Pour la 1 ère séance qualificative, je pars avec des pneus usés en espérant que les sensations reviennent, mais après cinq / six tours les sensations n’étaient toujours pas là et je suis rentré au box, un peu inquiet, car je n’étais pas dans les chronos espérés.

Sébastien Cerdan, le patron du team, me dit « reste calme, t’affole pas, on passe des pneus neufs et on sort dix minutes avant la fin de la séance et tu partiras derrière Peter ». J’ai donc eu une dizaine de minutes pour me calmer et me reconcentrer sur l’objectif. En repartant en piste, les chronos étaient beaucoup mieux, (1’26’’7) ce qui me plaçait troisième dans ma catégorie. Mais la pole position en Trophée Pirelli n’étant pas loin je voulais aller la chercher !

Malheureusement, dans un virage assez rapide (après ‘’le Camion’’ pour les connaisseurs du circuit), la moto part en travers et raccroche une première fois. J’arrive à la rattraper alors qu’elle repartait une deuxième fois, plus fort, m’éjectant au-dessus d’elle. J’ai volé sur environ trois mètres et en retombant la moto m’est retombée dessus, me trainant sur plusieurs mètres jusqu’au bac à graviers. Couché dans le bac, je n’arrivais plus à me relever à cause de la douleur.

La séance a dû être stoppée afin de permettre aux ambulanciers de venir me chercher. Je suis désolé pour mon coéquipier Peter qui avait 4 dixièmes d’avance sur la pole dans sa catégorie à ce moment-là et qui n’a pas pu finir son tour lancé. Petit passage par l’infirmerie, constatation de grosses contusions dans le dos, mais rien de cassé. Un grand merci à mes mécanos qui pendant ce temps-là réparaient déjà la moto qui était tout aussi froissée que moi, voir même plus, afin que je puisse participer à la deuxième séance qualificative de l’après-midi. Je m’élancerai donc pour la première course depuis la 3 ème place en Trophée Pirelli (10 ème au général).

Malheureusement, pour la 2 ème qualification, les douleurs étaient trop fortes. Je n’ai pu faire que quelques tours histoire de valider un tour chrono qui me permettra de prendre le départ de la 2 ème course. Je me qualifie 6 ème dans ma catégorie (15 ème au général).

ledenon

Les courses :

Avant la 1 ère course, j’ai pris des antidouleurs en espérant que cela atténuerait suffisamment la douleur pour pouvoir tenir la course dans les meilleures conditions possibles. Ce qui a fonctionné puisque, bien que n’étant pas à 100%, je pouvais quand même piloter, réussissant même à faire les premiers tours de course en 1’27’’. Malheureusement dans le dernier virage du 3 ème tour, alors que je n’avais pas l’impression d’être à la limite, je perds l’avant et tombe à nouveau. La moto étant trop abîmée, je ne peux pas repartir. Résultat blanc et un coup dur pour le moral !

Au tour de placement pour le départ de la 2 ème course, j’ai l’impression que mon dos me fait de plus en plus mal. Je prends un départ prudent pour éviter de retomber à nouveau. Pendant toute la course, chaque glisse au freinage ou à la ré accélération, chaque petit wheeling, me faisaient très mal au dos. Je n’arrivais pas à rouler dans des chronos corrects, mais j’étais au moins régulier. Je termine cette course 5 ème en trophée Pirelli (15 ème au général) dans la douleur, mais content d’avoir réussi à finir ! En conclusion, ce week-end n’a pas été le meilleur. Mais je tiens à remercier toute mon équipe car après chaque chute, la moto tournait à nouveau comme une horloge. Je tiens à remercier aussi toutes les personnes présentent dans le box grâce à qui l’ambiance est restée très bonne malgré toutes les difficultés du week-end, mon coéquipier Peter ayant eu les même déboires que moi (chute et blessure en FP1, drapeau noir à la 1 ère course et petite chute à la 2 ème ). J’ai compris que nous ne sommes pas un ‘’simple’’ team ! Nous sommes plus que ça, nous restons forts, unis et positifs, même quand cela ne se passe pas au mieux !

Après ce week-end difficile je perds une place au classement du Trophée Pirelli et me retrouve 5 ème , mais à trois points du 4 ème et six points du 3 ème . On ne lâche rien !!

Prochain rendez-vous les 1 er , 2 et 3 juillet à Magny-Cours.

 

Commentaires et résultat de Sébastien Fraga du 26 et 27 mars 2016 au Mans